Armistice clip pour visuel.png

Biographie

électro

acoustique

Une rêverie électro-acoustique au service de la poésie

Entre envolées électroniques et rêveries acoustiques, Mila Boréal navigue dans un univers où la poésie est souveraine. Son home-studio est une cuisine où elle fait mijoter ses inspirations, écrit, compose, arrange. Avant tout, elle explore, teste de nouvelles recettes pour trouver le liant qui marierait parfaitement ses influences. Trip-hop, chanson française, rock progressif, électro ou rap se retrouvent dans la même marmite. Ses petits préférés : Camille, Radiohead, Gaël Faye, Muse, Fauve, Moby, Babx... Qu'importe la manière dont tout cela s'assemble, l'important est que la mélodie nous emporte et qu'y surgisse, parée de ses plus beaux atours, la poésie.

Les thèmes qui l'inspirent ? Le bouillonnement des villes, les tribulations de l'esprit, les remous de la vie intérieure. Si la mélancolie ou la colère sont souvent les moteurs du processus créatif, la métamorphose opère pour livrer un message positif et lumineux. Les synthés rencontrent pianos, guitares et violons. Le beat electro se mêle aux envolées de batterie acoustique. Et au centre, la voix divague, chuchote, s'élance et crie.

Sur scène, c'est le Mila Boréal trio qui vient faire valser ses instruments devant vous : Rudy à la batterie, Colin à la guitare, au violon, aux claviers, Mila au chant, à la guitare, aux claviers, aux machines... un spectacle surprenant à découvrir absolument !

DZ0I5504.jpg

Qui est Mila ?

Artiste parisienne aux multiples casquettes, Mila écrit depuis toujours (romans, poésies, chansons, articles). Après ses études littéraires, elle devient rédactrice pour un site de voyages, publie des nouvelles pour enfants, devient créatrice de mots-croisés. A 30 ans, après des années de piano, de guitare et de batterie, elle se forme à la MAO et décide de se consacrer à ses créations musicales. Passionnée par l'idée de "l'art total" tel que Wagner l'a théorisé, elle pense son travail comme une oeuvre audio-visuelle où l’expérience du spectateur doit être immersive.

Jimmy pénétrée.jpg